Top 9 des applications de musique Android en 2022

par Soundpad
  • Faire de la musique sur Android ? Est-ce seulement possible ?
  • Oui, les applis du Play Store peuvent transformer votre téléphone en outil de création musicale
  • Des stations d’enregistrements (DAW) aux instruments virtuels
  • On vous liste les 9 meilleures applis de musique Android en 2022
top 9 applis de musique android

Les 9 meilleures applications pour faire de la musique sur Android

On vous a toujours dit que, quand on veut faire de la musique iOs c’est mieux. Que la latence sur le système Android ne permet que de lire des musiques mais pas d’en créer ? C’est sûr que les applications de musique pour iPhone et iPad sont nombreuses et plutôt optimisées.

Mais rassurez-vous il existe aussi des options sérieuses pour la création musicale sur votre smartphone ou tablette Android. Les applis de musique Android doivent principalement gérer la latence quand il s’agit de router des signaux enregistrés et certaines contournent le problème via des drivers optimisés pour brancher vos interfaces externes. Pour les applications qui vont permettre de jouer des instruments virtuels (synthé, batterie, piano ou autre), les meilleurs développeurs arrivent à réduire la latence autant que possible via des développements optimisés Android.

Que vous vouliez enregistrer une maquette, une idée musicale ou créer de la musique via des instruments virtuels, il y a donc de quoi se faire plaisir et travailler sérieusement sur votre appareil préféré. Même si les applications sont un peu moins nombreuses que sur iOS, on retrouve sur Android une partie des applications de la plateforme concurrente.

FL Studio Mobile

Fruity Loops version mobile reste une référence

FL Studio Mobile vient des créateurs de FL Studio (Fruity Loops), une station de travail numérique très populaire sur desktop avec tous les réglages habituels. La version mobile perd une grande partie des fonctionnalités, mais en conserve suffisamment pour en faire l’un des meilleurs programmes de création musicale sur une plate-forme mobile. Il n’y a pas de version gratuite, mais pour quelques euros, vous obtenez tout ce dont vous avez besoin pour faire de la musique.

L’enregistrement audio multipiste et MIDI sont au rendez-vous. Il existe plusieurs instruments virtuels, dont des synthés et des sons échantillonnés.

Les inserts du mixeur offrent 16 effets, couvrant toutes les bases habituelles comme la modulation, le délai, la réverbération, la compression, le filtre et la distorsion. Vous pouvez séquencer via un piano-roll ou séquencer par étapes en insérant des samples ou des motifs.

Un sampler de batterie est entièrement intégré au séquenceur pas-à-pas, ce qui fait qu’il est très facile de générer des rythmes.

Il y a des contrôleurs de piano et de batterie à l’écran, mais vous pouvez aussi router le contrôle via MIDI à partir de n’importe quel clavier ou contrôleur MIDI compatible. L’interface fonctionne bien avec les doigts en optant pour une approche dépouillée. Elle n’a pas le charme d’un Zenbeats mais fait assurément le travail.

Il est possible d’acheter des boucles et des sons supplémentaires dans l’application, mais sinon, c’est un choix pleinement fonctionnel pour 14,99 €.

Bandlab

Le DAW mobile des nouveaux créateurs de Cakewalk

Si vous ne connaissez pas Bandlab, c’est du sérieux. Ils ont redonné vie à Cakewalk, anciennement Sonar, pour en faire simplement un des tous meilleurs DAW gratuits sur ordinateur.

Sur mobile Bandlab garde la même ligne de conduite, à savoir un mélange de musique et d’interaction sociale. Vous pouvez donc faire votre propre musique, la partager et découvrir d’autres artistes au sein d’une même application. Mais l’essentiel pour nous, c’est que la partie production musicale est plutôt vraiment bonne.

Vous disposez d’une console de mixage de 16 pistes dans laquelle vous pouvez enregistrer de l’audio en direct, importer des pistes, mixer et automatiser votre musique tout en construisant votre chanson. Bandlab dispose d’une fonction Looper pour créer des couches de rythmes et de mélodies. Vous pouvez quantifier, utiliser un gate, paramétrer des répétitions de lecture (retrigger) et ajouter toutes sortes d’effets. En fait, il y a plus de 100 préréglages d’effets de guitare, de basse et de voix pour donner la texture parfaite à vos morceaux.

Aussi une fonctionnalité particulièrement utile sur Android est le test de latence qui permet de déterminer la latence de votre appareil mobile et va compenser automatiquement cette latence lors des phases d’enregistrement.

Une autre fonctionnalité intéressante est le stockage illimité de projets en ligne, ce qui vous évite de remplir votre téléphone ou de perdre votre musique. Vous pouvez également ouvrir vos projets sur d’autres appareils : vous pouvez les partager avec un iPhone ou les exécuter dans un navigateur sur n’importe quel ordinateur. Et si vous voulez une nouvelle perspective, partagez-la dans la communauté et demandez à quelqu’un d’autre de la re-mixer.

Audio Evolution Mobile Studio

Un vrai daw évolutif sur Android

eXtream Software a opté pour le look traditionnel d’une station de travail audionumérique pour Audio Evolution Mobile. Il lui confère une finition assez professionnelle, en particulier sur l’écran haute-résolution d’une tablette. Vous bénéficiez d’un enregistrement audio multipiste et d’un séquençage MIDI. Vous pouvez aussi faire beaucoup de modifications des sons dans la timeline grâce aux fondus enchaînées.

Il y a un éditeur de motifs de batterie, un sampler et un looper. La table de mixage supporte un nombre illimité de canaux et de groupes et ressemble beaucoup à une véritable console de mixage que vous pourriez trouver sur un DAW traditionnel. Les interfaces des plug-ins d’effets ont un véritable design professionnel, mention spéciale pour l’égaliseur. Les développeurs ont fait tout leur possible pour vous offrir l’expérience Cubase sur Android.

Et cela lui donne une dimension sérieuse, quelque peu inattendue mais très appréciée. C’est un peu léger du côté des instruments virtuels, car l’appli préfère utiliser des banques de sons plutôt que des synthétiseurs ou des instruments analogiques virtuels. Mais il y a quelques automatisations décentes disponibles directement sur les clips dans l’arrangement.

Audio Evolution Mobile est disponible gratuitement en tant qu’enregistreur et mixeur audio de base. Le vrai truc se passe quand vous investissez 8,99 € pour débloquer la version complète. Vous bénéficiez alors d’une prise en charge des interfaces audio USB externes via un driver dédié qui permet de très grandement réduire la latence !

Vous aurez aussi accès au séquençage MIDI et aux instruments virtuels. Bien sûr vous obtiendrez aussi beaucoup plus d’effets, d’égaliseurs et de traitement de la dynamique. Essayez la version gratuite, mais c’est vraiment la version payante qui en fait une bonne application pour faire de la musique sur Android.

Cubase 3 (Steinberg)

Un grand nom de la production musicale aussi sur mobile

Il peut être difficile de justifier de dépenser une certaine somme quand il s’agit d’application mobile, ce qui vous amener à ne pas considérer cette option de premier ordre. À 29,99€ il peut être difficile de justifier cette option pour beaucoup de personnes disposant de fonds extrêmement limités, mais c’est aussi l’un des meilleurs choix qui existent et il est soutenu par un nom fantastique… alors quand l’argent est là, ça en vaut la peine.

Cubasis est la forme mobile de Cubase, une application populaire pour les ordinateurs qui a gagné son succès au fil des ans. La version mobile a littéralement tout ce que vous pouvez désirer et plus encore, ce qui signifie aussi qu’elle peut être trop lourde à gérer pour un nouveau venu.

Mais si vous êtes déjà habitué aux stations audio-numériques sur ordinateur vous vous sentirez comme à la maison sur Cubasis 3.

Avec son nombre de pistes audio et MIDI illimité, son moteur audio 32 bits, son synthétiseur analogique virtuel avec 126 presets et ses 120 instruments virtuels, il y a de quoi faire en termes de création de musique. Ajoutez à celà un sampler avec 20 sons intégrés pour réaliser vos propres sons, un mixer avec 17 effets intégrés, de la connectivité MIDI, bluetooth, de la quantisation, de l’automatisation et vous comprenez que vous pouvez aisément faire un morceau de A à Z dans l’appli.

Comme l’application est compatible avec Cubase version ordinateur, vous pouvez aussi l’utiliser comme un bloc-note pour enregistrer à la volée vos idées et bribes de compositions que vous pourrez parfaire à la maison sur Cubase Pro.

Cubasis s’installe aussi sur mobile comme un poids lourd de la production musicale. A réserver aux plus exigeants, déjà rompus à l’utilisation de stations d’enregistrement. Pour en tirer le meilleur rendu sonore, privilégiez un smartphone ou tablette Android de dernière génération.

Zenbeats (Roland)

Zenbeats est à la fois un looper et un DAW (Digital Audio Workstation) extrêmement polyvalent.

L’appli est identique à la version de bureau et à celle d’iOS et ne souffre d’aucune des limitations souvent associées aux versions mobiles. Zenbeats est une véritable station de travail audionumérique avec un nombre illimité de pistes d’instruments virtuels et audio et est livrée avec une suite d’instruments, d’effets et de boucles.

Vous pouvez créer vos morceaux librement via des pistes ou dans un looper, en utilisant un séquenceur et une boîte à rythmes, puis mixer le tout pour obtenir un produit fini.

Zenbeats est pensé pour être utilisé sur un appareil tactile. L’interface est très ergonomique : le workflow et la mise en page sont intuitifs, ce qui le rend très facile à utiliser avec vos doigts. Le Step Sequencer est doté d’une fonction de remplissage automatique qui vous permet d’ajouter des notes ou de créer des rythmes d’un seul geste. Il y a un tas de kits de batterie (y compris les kits officiels TR-808, 909 et 707), des samples, des boucles et des motifs pour créer facilement plein de rythmes.

Vous pouvez jouer sur un clavier à l’écran qui peut se verrouiller sur une tonalité et une gamme afin de ne jamais jouer une mauvaise note, ou brancher un contrôleur MIDI externe et commencer le séquençage.

Dans la version de base gratuite, vous obtenez l’enregistrement sur la timeline, le séquençage et le LoopBuilder ainsi que 9 instruments virtuels. Parmi ceux-ci, le fantastique échantillonneur/synthétiseur SampleVerse, deux synthés analogiques, un piano électrique, une basse, une guitare, un orgue et une boîte à rythmes. Du côté des effets, vous obtenez quelques égalisation, compression, délai et flanger.

La version débloquée à 15,99 € permet une édition complète des instruments virtuels, plus de 180 presets, 14 effets et aucune limitation sur l’insertion et l’envoi d’effets. Il existe une autre version « Ultimate » qui ne rajoute réellement que la prise en charge des plug-ins VST et AU (mais uniquement sous Windows et MacOS). La version à 15,99 € est donc sans aucun doute la meilleure option.

Zenbeats est une véritable station de travail audio numérique mobile permettant tous les enregistrements audio, construction de boucles, séquençage MIDI, instruments virtuels et mixage dont vous pourriez avoir besoin. Si vous étiez jaloux du GarageBand qui tourne sur l’iPad de votre ami, alors Zenbeats vous fera vous sentir beaucoup mieux.

Il vous faudra cependant un appareil mobile dernière génération pour profiter de cette appli. Votre appareil risque sinon de ne pas être compatible ou de souffrir sur le rendu audio.

N-Track Studio 9 pro

Un DAW complet depuis les dernières mises à jour

N-Track Studio a connu une évolution bienvenue au cours des deux dernières versions, qui le met au même niveau que d’autres DAWs sérieux. Il a l’aspect d’un studio de poche permettant le multi-pistes, le mixage, des effets et des instruments virtuels.

L’appli dispose d’un nombre de pistes virtuellement illimité, d’un séquenceur pas-à-pas et d’un instrument intégré avec 128 sons. Vous pouvez jouer via un clavier externe ou utiliser le piano à l’écran et faire des modifications dans l’éditeur de type piano roll. Pour l’enregistrement audio, vous disposez de nombreux effets sympas comme la réverbération, le délai, la modulation, la compression et l’égalisation.

Il y a des plugins de simulation d’ampli de guitare et de basse et VocalTube pour rendre votre voix un peu plus musicale ou pour appliquer ces effets d’auto-tune permettant une voix de robot. Il y a même un accordeur intégré.

La qualité sonore de n-Track est élevée. Il prend en charge les interfaces audio USB externes multicanales qui peuvent permettre de gérer des fréquences d’échantillonnage jusqu’à 192 kHz et l’export en 16, 24 ou 32 bits.

Il existe une version gratuite qui vous permet d’obtenir 5 pistes audio, 3 pistes d’instruments et 2 pistes de séquenceur pas à pas. Vous avez 2 effets par piste. Vous pouvez sauvegarder et exporter votre travail pour qu’il soit pleinement fonctionnel. Pour un abonnement standard de 0,99 € par mois, vous débloquez toutes les fonctionnalités musicales, tandis que pour 1,99 €, vous pouvez débloquer une qualité audio supérieure et la prise en charge du multi-pistes. La version Pro à 29.99€ embarque toutes les fonctionnalités que vous pouvez attendre d’un DAW.

N-Track Studio 9 est un concurrent sérieux qui est déterminé à offrir une véritable expérience d’enregistrement en studio sur la plate-forme Android.

Caustic 3 (Single Cell Software)

Pour faire de la musique sur Android à base de racks d’instruments virtuels

Single Cell Software opte pour une approche légèrement différente pour son appli de musique. Caustic 3 est un pêle-mêle de synthétiseurs et d’échantillonneurs que vous pouvez séquencer et mixer de la manière dont vous voulez.

Vous créez un rack d’instruments virtuels à partir des 14 appareils proposés. Il existe des synthétiseurs soustractifs, des synthétiseurs de ligne de basse, des synthétiseurs à base d’échantillons, des synthétiseurs pads, des synthétiseurs modulaires, des synthétiseurs 8 bits, FM et des synthétiseurs de modélisation physique. Il y a des boîtes à rythmes et des orgues, des vocodeurs et bien d’autres encore. Vous avez vraiment le choix !

Il y a un séquenceur de style piano-roll pour créer des motifs que vous pouvez ensuite disposer dans un mode chanson le long d’une ligne de temps sur toutes vos pistes d’instruments.

Chaque instrument dispose d’un canal sur la table de mixage qui comprend 2 inserts par canal pour rajouter des effets tels que l’EQ, le delay et la réverb. Vous pouvez importer vos propres échantillons pour les utiliser avec le PCMSynth, la BeatBox et le Vocoder. Le PCMSynth prend également en charge les Soundfonts et les instruments FL Studio Mobile. Le contrôle MIDI est disponible avec des contrôleurs MIDI USB compatibles.

La large gamme de synthés de Caustic est son gros point fort, ainsi que les effets permettant de donner du relief à vos pistes. Il n’a peut-être pas le séquençage complet de certaines autres applications et ne prend pas en charge l’enregistrement audio, mais en tant que petite station de travail de synthétiseur, il est extrêmement complet. La démo est gratuite, mais vous ne pouvez ni sauvegarder, exporter ou importer. La clé de déverrouillage vous coûtera 6,99 €.

G-Stomper Studio (Planet H)

Une appli musicale Android vraiment très complète, pour les fans d’Electribe

Plus proche de Caustic que d’une station de travail audionumérique classique, G-Stomper Studio intègre un énorme synthétiseur analogique virtuel, ainsi qu’une boîte à rythmes, un échantillonneur et toute une série d’outils pour faire de la musique.

Tout d’abord, le VA-Beast est un synthétiseur polyphonique utilisant des sons issus de la modélisation analogique virtuelle, de la synthèse FM à 4 opérateurs et de la PCM (Pulse Code Modulation) à plusieurs échantillons. Il y a 2 oscillateurs (avec synchronisation) offrant différentes formes d’onde : scie, impulsion, triangle, sinus, bruit, double sinus et ensuite PCM.

La FM a 5 algorithmes, 3 LFO de modulation et 3 enveloppes par voix. Elle possède 2 sections de filtres avec 8 types de filtres et 3 autres enveloppes ADSR pour le filtrage et l’amplification. La section de modulation va de la FM différentielle aux filtres de fréquences et de résonance, de distorsion, de modulation ring et plus encore. Cela fait beaucoup de synthétiseurs.

Vous pouvez exécuter 12 pistes de synthé plus 24 pistes d’échantillonnage en utilisant soit un séquenceur multipiste à grille, soit la boîte à rythmes à échantillon avec 24 pads pour le jeu en direct. Tout cela alimente un mélangeur à 32 canaux avec un égaliseur à 3 bandes et 3 inserts par canal. Il existe 47 types d’effets couvrant pratiquement tous les effets que vous pouvez imaginer.

Le séquenceur est une sorte de piano roll standard, mais il y a aussi un arpégiateur qui permet de poser rapidement des accompagnements. Vous pouvez vous lancer dans l’édition audio de samples, régler les marqueurs de boucle et d’enveloppes et tout est automatisable.

Une fonctionnalité géniale peu commune sur les autres applications Android est la prise en charge d’Ableton Link. Cela permet à G-Stomper Studio de se synchroniser avec tout autre appareil utilisant Ableton Link sur un réseau wi-fi. Cela signifie que vous pouvez exécuter plusieurs copies de G-Stomper sur différents appareils, toutes synchronisées, ou synchronisées avec un ordinateur portable, une tablette ou un ordinateur de bureau ordinaire.

C’est extrêmement puissant. L’appli fonctionne également très bien avec des contrôleurs MIDI et d’autres appareils, ce qui en fait une source sonore très performante et utilisable aussi pour les performances en direct.

Pour 13,99€ vous débloquez la version complète et cela vaut vraiment la peine. Vous obtenez les 12 pistes de synthé (5 dans la version gratuite) et 24 pistes d’échantillons (12 dans la version gratuite), mais vous bénéficiez également d’une fonction qui vous permet d’enregistrer vos performances ou de les exporter piste par piste pour les utiliser dans d’autres logiciels de musique audionumérique.

G-Stomper Studio de Planet H a un aspect superbe, dispose d’un fabuleux moteur de son et cherche à devenir un composant de jeu à part entière dans votre environnement musical. Surtout si vous oeuvrez dans les musiques électroniques.

GroovePad (Easy Brain)

Prenez-vous pour un DJ avec ce jeu qui Groove

Pour finir cette liste des meilleures applications pour faire de la musique sur Android, voici une application à l’aspect ludique qui tranche avec les stations d’enregistrement numériques précédemment présentées.

GroovePad est une application basée sur un synthétiseur modulaire et un séquenceur. Elle vous permet d’assembler toutes sortes d’éléments de synthétiseur pour générer et produire du son.

Il s’agit moins de jouer d’un instrument et d’enregistrer de la musique que de s’amuser à mixer et adapter des boucles et de créer des beats sur vos propres pistes. Groovepad vous permettra de donner vie à vos idées de la manière la plus douce et la plus groovy possible.

Tout est dans la bibliothèque de sons. Groovepad dispose d’une vaste bibliothèque de samples, de tubes et de sons uniques et engageants. Elle comprend de nombreux styles tels que le hip-hop, l’EDM, la house, le dubstep, le drum & bass, la trap, l’électronique et bien d’autres encore. Tout est pré-synchronisé et prêt à être intégré dans ce que vous avez à faire. Vous pouvez ajouter des effets tels qu’un filtre, un flanger, une réverbération ou un delay, et tout mélanger à la volée.

Groovepad est malheureusement très chargée en publicités lorsque vous l’essayez, modèle fremium oblige. Mais une fois que vous aurez investi dans quelques morceaux de la bibliothèque, vous pouvez passer des heures à faire des beats et à trouver vos propres riffs. Il n’est pas nécessaire d’avoir des compétences musicales, juste la capacité à sentir le groove. La bibliothèque est constamment mise à jour et enrichie de nouvelles fonctionnalités, vous aurez donc toujours quelque chose de nouveau à jouer.

Conclusion sur les meilleures applications pour faire de la musique sur Android

Sur les 9 applications présentées, 5 sont des stations audio-numériques à part entière, 3 sont des séquenceurs et la dernière est plus un jeu musical. Cela montre bien qu’il n’y a pas qu’une seule façon de faire de la musique et que même avec une tablette ou un smartphone Android vous pouvez vous adonner aux joies de la création et de la production musicale.

Côté des DAW, notre mention spéciale irait à Bandlab qui vient apporter un vent de fraîcheur et nous semble être la meilleure application pour faire de la musique sur Android actuellement. Côté des séquenceurs, FL Studio Mobile reste une valeur sûre mais vous trouverez certainement aussi votre bonheur avec G-Stomper Studio.

Dans les faits, les interfaces mobiles restent limitées par la taille de leurs écrans mais les applications actuelles permettent réellement d’intégrer le mobile dans votre processus créatif. Vous pouvez très bien commencer une idée sur smartphone / tablette et la finaliser sur votre ordinateur.